CPN La Catignolle ASSOCIATION CLUB CPN
LA CATIGNOLLE de PORT-MORT

Vie associative
Activités
Programme
Vous êtes sur la page
Faune et Flore de Port-Mort
Astuces
Contacts



Les hirondelles sont nos voisines
LPO Yonne - Suivi des hirondelles
Réservons leur un bon accueil et aidons les !
                                 

Avec l’école, le club CPN La Catignolle s’intéresse aux hirondelles cette année ! Outre la construction de nid (et leur implantation à l’école avec l’aide de la mairie) et la découverte de la vie des hirondelles par les enfants de l’école,  le club CPN vous invite à participer à sa
grande enquête Hirondelles sur le village et à aider celles-ci à nidifier.


Quelles hirondelles nichent dans le village?


 
Hirondelle de Fenêtre


Hirondelle rustique

                                                       
D'où viennent-elles ?
Elles sont présentes chez nous d'avril à septembre. Autrefois on pensait qu'elles passaient l'hiver au fond des étangs, dans les marais, car elles s'y rassemblaient en grand nombre avant d'entamer leur migration. Elles s'en vont en effet , non pas sous l'eau, mais en Afrique Centrale. Là, elles passent la moitié de leur temps à capturer des insectes au dessus de la forêt équatoriale. Puis, leur plumage des ailes étant renouvelé, elles entament le voyage inverse pour revenir chez nous en avril. Le retour est plus rapide, car pressées d'arriver pour construire leur nid, elles ne contournent pas le Sahara, contrairement au voyage aller. Si elles ne rencontrent pas de tempête de sable, le voyage se fait sans encombre. 

Depuis quelques années, avec le réchauffement climatique, nos hirondelles partent plus tard vers l'Afrique, en octobre. Certaines ne repassent même plus la mer Méditerranée.


Comment participer à l'enquête ?
En vous faisant connaître si vous avez des hirondelles chez vous. Soit en déposant un papier dans la boîte prévue à cet effet en mairie, soit en nous communicant les renseignements par mail : cpn.port-mort@orange.fr
ou sur la page contact du site.



Formulaire Enquête.
Il suffit de compter les nids (vides ou pas) et d’identifier les hirondelles qui les occupent.
Aide à l'identification des nids.


Comment les aider ?                                  
En mettant à leur disposition des bacs de boue. Il suffit de mélanger de l'eau à de la terre de préférence argileuse, mais sans cailloux, ou encore de la terre rejetée par les vers de terre. Verser le mélange dans un récipient peu profond placé à même le sol (un dessous de pot par exemple). Les hirondelles viendront chercher de la boue pour en faire des boulettes en la mélangeant avec leur salive. Ces boulettes sont assemblées, toujours à l'aide de leur salive pour former ou consolider le nid de l'année précédente.
En mettant à leur disposition des nids artificiels. Voir le tutoriel et le mode d'implantation des nids.


Comment protéger les façades des déjections ?
Suivant l'implantation des nids, il arrive que les déjections d'hirondelles salissent les murs. Il est inutile de rappeler ici que la destruction des nids est strictement interdite. Pour éviter les désagréments causés par les fientes Il suffit d'installer une planche environ 50cm sous le nid et à 1cm du mur. Cet espace entre le mur et la planche est nécessaire pour éviter que nos hirondelles se servent de la planche pour construire un nouveau nid.




Ils apportent la petite graine...


La nature la nuit : Chevreuils et sangliers
En début de nuit, chevreuils et sangliers sortent de la forêt. La petite vidéo qui suit a été prise en lumière infra rouge :

Courte vidéo prise lors de sortie nocturne du 24 novembre 2017


La laie meneuse : C'est la femelle dominante de la compagnie de sangliers (celle-ci comprend les laies, marcassins et jeunes mâles). C'est elle qui entre en  chaleur la première, déclenchant les chaleurs des autres laies. Elle laisse alors des traces de bave et de larmes qui contiennent des phéromones pour attirer les mâles.
Les défenses du sanglier sont en fait ses canines inférieures. Ses canines supérieures sont recourbées, et s'appellent les grès. Lorsque le sanglier ferme sa bouche, les défenses frottent contre les grès, ce qui a pour but de les aiguiser. Seuls les mâles ont des défenses.

La période de reproduction du chevreuil a lieu en juillet/août. Après la fécondation, l'implantation de l'oeuf chez la chevrette est différée et la gestation ne reprend qu'en janvier. En mai, il naitra deux faons que la mère séparera pour les protéger des prédateurs. Les bébés n'ont pratiquement pas d'odeur et leur mère mange leurs crottes pour éviter qu'ils ne soient repérés.Les jeunes resteront auprès d'elle jusqu'au printemps suivant.



RETOUR Page Accueil