Association Connaître Protéger la Nature "La Catignolle"

Port-Mort 27940

Vous êtes sur la page "Biodiversité à Port-Mort"


              oiseaux                         mammifères                                   insectes                                flore                           la nuit

Accueil


Qui sommes nous?


Adhérer


Activités et Agenda


Sentier Plantes Sauvages


Biodiversité Port-Mort


Page Pratique


Accès Page Adhérents


Page facebook


Contacts

Cette page présente une partie des animaux et de la flore que l'on peut rencontrer sur le territoire de la commune. Elle est amenée bien sûr à s'étoffer au fil du temps. N'hésitez pas à nous envoyer vos contributions.


Les oiseaux :





Vous trouverez ci-dessous un tableau des fiches décrivant l'oiseau concerné et ses moeurs.

Ces fiches figurent également dans les numéros du journal communal de Port-Mort.

Notez le travail avec l'école sur les hirondelles ! Bravo aux enfants !

Vous trouverez des conseils sur les oiseaux (nourrissage...) sur la page pratique.


Accenteur mouchet
Alouette des champs
Bergeronnette grise
Bondrée apivore
Chardonneret élégant
Chevêche d'athéna
Corvidés
Coucou
Cygne
Faucon crécerelle
Foulque macroule
Etourneau sansonnet
Geai des chênes
Grive musicienne
Héron cendré
Hirondelles: de fenêtre   avec l'école    identificatiion
Martinet noir
Merle noir
Mésange bleue
Moineau domestique
Mouette rieuse
Pic vert

Pie bavarde
Pigeons et tourterelles
Pinson des arbres
Poule
Rouge gorge
Rouge queue noir
Sittelle torchepot
Tarier pâtre
Tarin des aulnes
Troglodyte mignon
Verdier

Les mammifères :

  • Le sanglier :

 
La femelle
(la laie) met bas dans un nid d’un mètre de diamètre fait avec des herbes sèches appelé chaudron (vous parlez d'une casserole !). 7 petits marcassins en moyenne naissent entre mars et mai. Il y a maintenant plusieurs portées par an. Les petits sont appelés marcassins. Elle pèse en moyenne 80 kg.
 La laie meneuse : C’est la femelle dominante de la compagnie de sangliers (celle-ci comprend les laies, marcassins et jeunes mâles). Elle entre en chaleur la première déclenchant les chaleurs des autres laies. Elle laisse alors des traces de bave et de larmes contenant des phéromones pour attirer les mâles (à chacun sa stratégie !).
 Le mâle : Il est le seul à posséder des défenses qui sont en fait ses canines inférieures, les supérieures sont recourbées et s’appellent les grès. Lorsque le sanglier ferme la bouche, les défenses frottent contre les grès, ce qui a pour but de les aiguiser (aïe !). Il pèse en moyenne 110kg.
 Activité : Essentiellement nocturne, il peut aussi s’activer le jour. Il s’installe dans un fourré, ce gîte est appelé la bauge. Il est omnivore et forestier. Il creuse des trous (les boutis) pour chercher sa nourriture dans le sol. Mais il se nourrit aussi dans les champs provoquant de gros dégâts à l’agriculture. En Europe la population de sanglier a été multipliée par 4 en 20 ans.
Il prend des bains de boue dans la souille (mare de boue) pour piéger ses parasites et non pour ses rhumatismes ! Il se frotte ensuite sur l’écorce des arbres pour s’en débarrasser (on peut voir les "frottoirs" sur l'écorce : boue et poils accrochés)..
 Cris 
: le marcassin couine, l’adulte grogne, nasille ou grommèle.
 

Dessiner un sanglier en 4 coups de crayon




Empreintes de sanglier



Voir une vidéo dans le paragraphe "la nature la nuit" sur cette page.





  • Le Chevreuil :
La période de reproduction du chevreuil a lieu en juillet/août. Après la fécondation, l'implantation de l'oeuf chez la chevrette est différée et la gestation ne reprend qu'en janvier. En mai, il naitra deux faons que la mère séparera pour les protéger des prédateurs. Les bébés n'ont pratiquement pas d'odeur et leur mère mange leurs crottes pour éviter qu'ils ne soient repérés. Les jeunes resteront auprès d'elle jusqu'au printemps suivant.

Video prise le 8 août 2020 (attendre le téléchargement de la vidéo avant de l'ouvrir) dans le jardin d'une amie de la Catignolle. Quelle aubaine pour ce chevreuil, à la recherche d'un point d'eau, de pouvoir se régaler avec des pommes bien juteuses !
Vous aussi ouvrez grand les yeux : peut-être aurez-vous des visites inattendues dans votre jardin... N'oubliez pas de laisser de l'eau à portée des animaux.

  • Le lièvre d'Europe :




A ne pas confondre avec le lapin de Garenne, plus petit, plus trapu  et bien sûr avec de moins grandes oreilles !

Pour en savoir plus sur le lièvre, ses moeurs et le voir bouquiner, c'est ici .


  • La fouine :

source image :

https://viagallica.com/a/fouine.htm



Ce petit mammifère carnivore de la famille des Mustélidés, comme la belette, le putois, le blaireau ou la loutre vit principalement la nuit où sa vision et son ouïe font merveille.
Vous voulez:

  • la voir se promener la nuit à Port-Mort
  •  Le hérisson
     Une pelote d'aiguilles vieille de 15 millions d'années (sous sa forme actuelle) !      Le découvrir      
 
   Recensement des hérissons : vous avez vu un hérisson dans votre jardin, envoyez votre observation
     Si vous voyez un hérisson de jour, c'est qu' il est en difficulté.   Conseils et attitude à adopter

     Ci-dessous photos de l'atelier enfants sur le hérisson en 2019 :




Les insectes :




      Ils représentent le plus grand nombre d’espèces, estimé aujourd’hui à plus de 35 000 en France et environ 1 million dans le monde.
      Tous les insectes présentent des caractéristiques qui leur sont propres et qui permettent de les différencier des autres animaux. En effet ils possèdent tous : un squelette externe, 6 pattes et un corps en 3 parties.


  • Le Gendarme ou "Cherche Midi" : cet inoffensif qui fascine les enfants, aime se prélasser au soleil !
  • Le vulcain : un papillon qui adore les fruits pourris !
  • Les "crachats de coucou", vous connaissez ? :

Ce sont ces petits amas de bulles que l'on trouve dans la végétation  au mois de mai. Le responsable est un petit insecte nommé cicadelle, une parente (bien plus petite) de la cigale.
C'est un insecte suceur qui se nourrit de la sève des végétaux.
Sa larve vit au sein de cette "écume printanière", qui constitue pour elle une véritable protection.
Elle peut ainsi se développer à l'abri.
Les bulles sont fabriquées par la larve elle-même qui bat en neige, en quelque sorte, son urine visqueuse avec ses pattes !


La flore :


  • Le gui 





C'est une plante parasite, qui fleurit en hiver, comme chacun sait. La graine du gui est contenue dans son fruit charnu blanc.  Le fruit est constitué d’une peau épaisse qui englobe une pulpe gluante et une graine unique verte. Cette graine peut contenir plusieurs embryons et donner naissance ainsi à plusieurs nouvelles plantes. Le gui est dispersé par les oiseaux de deux façons : par ingestion des graines puis défécation, comme le font grives et merles qui les avalent d’un coup (sgloup !). Ou, comme le font les fauvettes (toutes ne migrent pas en hiver) : en saisissant le fruit entre leurs pattes pour le décortiquer, avalant uniquement la peau et libérant ainsi la graine entourée de sa substance gluante. Cette dernière permet à celle-ci de s’accrocher aux branches des arbres où elle germera.
Source et pour en savoir plus : ici 


  • Les fleurs du coudrier


Le coudrier n'est rien d'autre que le noisetier, cet arbuste de la famille du charme qui nous ravit, tout comme les écureuils, avec ses appétissantes noisettes. Sur le même plant poussent fleurs mâles et femelles. Les fleurs mâles   ne s'épanouissent pas en même temps que les fleurs femelles, si bien qu'il n'y a pas de fécondation sur un même arbuste. Heureusement, tous les noisetiers ne fleurissent pas en même temps, permettant une fécondation entre arbustes à floraison décalée.
Les fleurs mâles sont des chatons jaunâtres (photo de gauche), tandis que les fleurs femelles sont beaucoup plus petites, en étoile  et pourpres.(photo de droite).

Vous l'avez bien compris, si vous voulez des noisettes dans votre jardin, plantez au moins deux noisetiers s'il n'y en a pas d'autre à proximité!



 

La nature la nuit :

  • En début de nuit, chevreuils et sangliers sortent de la forêt. La petite vidéo qui suit a été prise en lumière infrarouge :
Courte vidéo prise lors d'une sortie nocturne à Port-Mort le 24 novembre 2017.
  • La fouine : petite vidéo prise à Port-Mort au printemps 2022.



                            Retour Accueil                                                                                   Haut de page